vieuxsanatorium

 

C’est à partir de l’acquisition de différentes parcelles de terre, totalisant 17 hectares, entre 1897 et 1898 que les Docteurs APPENZELLER et MALIBRAN entreprennent la construction du bâtiment qui sera achevé en 1901. L’établissement sera géré à partir de cette date par la Société Civile Anonyme, « Les Rives d’Or » sous la direction du Docteur APPENZELLER. De 1901 à 1913 l’établissement fonctionne sous deux appellations différentes et successives, tout d’abord « La station climatique de Gorbio ». La station climatique de Gorbio accueillait des malades chroniques du système nerveux, des convalescents avec exclusion des tuberculeux et autres maladies contagieuses. « L’Institut Médical Diététique de Gorbio » lui accueillait principalement des personnes désirant suivre un régime diététique et climatique. Survient la première guerre mondiale, l’établissement est alors transformé en hôpital militaire. Le 26 juin 1922 la Société « Les Rives d’Or » cède l’établissement au département des Alpes-Maritimes qui procède donc à l’achat de l’établissement après l’avis favorable du Préfet de l’époque, Monsieur Armand BERNARD. L’établissement est alors transformé en « Sanatorium de Gorbio ». Le sanatorium départemental de Gorbio a reçu le nom d’Armand BERNARD par délibération du Conseil Général des Alpes-Maritimes le 6 novembre 1935. A partir de 1939, l’établissement est géré par l’association « Les Dames de France » puis est confié en 1948 à « La Croix Rouge Française » par convention du 28 mai 1947. La Croix Rouge Française gérera cet établissement toujours dans le cadre d’une activité de sanatorium jusqu’en 1971. En effet par décret en date du 30 octobre 1970, sur proposition de Monsieur le Ministre de la Santé Publique, le Premier Ministre a prononcé l’érection du sanatorium Armand BERNARD de Gorbio en établissement public départemental des Alpes-Maritimes. L’établissement prendra alors les dénominations successives de « Centre Départemental Spécialisé de Pneumologie et de Réadaptation Respiratoire » puis depuis 1990 « Centre de Rééducation Cardio-Respiratoire de Gorbio » et s’oriente sur une activité de soins de suite et de réadaptation indifférenciés.